AUDI A1 Sportback II

Les photos

publié le 26 septembre

Entre 2010 et 2017, Audi a vendu 685 000 A1 en Europe. Un chiffre tout à fait respectable pour un constructeur débarquant sur ce segment après une très longue absence. Mais, dans le même temps, la Mini s'est écoulée à 950 000 unités ! La citadine aux Anneaux est donc toujours restée dans l'ombre de sa rivale britannique.

Alors pour cette nouvelle génération, Audi a décidé de rationaliser. D'abord, adieu la version 3 portes, source de coûts supplémentaires pour des ventes faibles. Ensuite, au revoir le diesel... au moins au lancement : l'A1 ne sera disponible qu'en essence, pour des puissances allant de 95 à 200 ch. Et vu comme le « mazout » a mauvaise presse, il n'est vraiment pas certain que la petite Audi y ait droit un jour... Enfin, l'A1 repose désormais sur la même plate-forme que ses cousines les VW Polo et Seat Ibiza.

Du coup, elle en a profité pour s'allonger de 56 mm, portant sa longueur totale à 4,03 m. Une croissance qui profite à l'habitabilité, en légère hausse (pas difficile !), mais aussi au coffre qui gagne 65 litres, à 335 dm³.

Côté look aussi, l'A1 joue la rupture. Le style est plus sportif, plus anguleux, plus osé. C'est particulièrement vrai avec le pack S Line, qui ajoute moult appendices aérodynamiques. Les trois petites ouvertures au-dessus de la calandre Singleframe sont quant à elles un hommage discret à l'Audi Quattro des années 80. Dix coloris de carrosserie seront proposés, et le toit pourra bénéficier d'une teinte contrastée en option.

Dans l'habitacle, la planche de bord est résolument orientée vers le conducteur. L'instrumentation est numérique sur toutes les versions, mais un Virtual Cockpit aux fonctionnalités enrichies (avec notamment l'affichage des cartes de navigation) sera proposé en option. Les versions haut de gamme bénéficieront en outre d'un écran tactile de 10,1 pouces pour l'info-divertissement. Comme d'habitude chez Audi, la liste des options sera longue : connectivité CarPlay et Android Auto, recharge sans fil du smartphone, phares full... Mais la dotation en matière d'équipements de sécurité sera plutôt complète, puisque l'alerte de changement de file, le régulateur-limiteur de vitesse ou le radar anticollision seront livrés d'office. Les premières livraisons devraient intervenir avant la fin d'année, avec des tarifs débutant aux alentours de 19 000 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.